Comment marche l'assurance pour un logement meublé ?

Comment marche l'assurance pour un logement meublé ?

Vous avez décidé de vous investir dans une location meublée. Sachez que ce genre de location nécessite également une assurance. De quelle assurance s'agit-il ? Et comment cela fonctionne-t-il ?

Quelle assurance pour une location meublée ?

Aucune assurance n'est exigée des locataires en meublé. Cependant, celui-ci est tenu responsable des dégâts qu'il peut causer aux meubles et à l'immeuble durant son bail. De plus, depuis la crise du logement en France, les propriétaires évitent les locataires qui ne sont pas garanties contre les loyers impayés. Pour cela, si vous souhaitez conclure rapidement un bail en meublé, 2 contrats d'assurance sont incontournables :

  • L'assurance contre les risques locatifs : pour indemniser les dégâts occasionnés au logement durant le contrat. En cas de sinistre, le dédommagement de l'immeuble incombe au locataire s'il n'est pas assuré pour les risques locatifs.
  • L'assurance contre les loyers impayés : pour garantir tout éventuel défaut de paiement et problème financier. Cette assurance prend également en charge les dégâts constatés à la sortie du locataire ainsi que le préavis qu'il doit s'acquitter en cas de départ prématuré.

Assurance meublé : les possibilités pour le propriétaire

Le propriétaire n'est pas tenu d'assurer son logement meublé. Cependant, le fait de proposer son logement avec une garantie est une technique de vente très efficace et indispensable là où la concurrence est rude entre les acteurs de l'immobilier. À cet effet, le bailleur peut souscrire la couverture dite PNO ou Propriétaire Non occupant qui protègera son logement contre les sinistres comme : l'incendie, les vols, les dégâts des eaux ou encore les bris de glace.

Toutefois, cela ne désengage pas le locataire vis-à-vis des dégâts qu'il peut causer sur l'immeuble. En général, lorsque les propriétaires souscrivent un PNO pour assurer leur logement meublé, ils signent par la même occasion une assurance « pour le compte de qui il appartiendra » pour déplacer les charges et les couvertures sur son locataire.

L'assurance multirisque habitation MRH et la location meublée

Garantie des risques locatifs ou assurance loyer impayée, aucun ne profite au locataire en meublé. Pour assurer ses biens personnels, ses objets de valeur et pour garantir sa responsabilité civile, il doit souscrire une assurance qui lui soit bénéfique : une MRH par exemple. Cette couverture lui permet de faire deux pierres d'un coup : couvrir les dommages occasionnés au cours de son bail, et protéger ses propres capitaux. En  cas de vol, d'incendie ou de dégât des eaux, la MRH dédommagera non seulement l'immeuble, mais aussi ses biens personnels : ses matériels informatiques, vêtements, bijoux, liquidité, etc.

La garantie MRH couvre aussi la responsabilité civile. Il paye les préjudices que le locataire cause chez autrui : les dégâts engendrés par son chien, par exemple. Certaines offres en la matière comprennent même une couverture villégiature qui paye les dommages causés par le bénéficiaire durant ses vacances. La seule limite de la MRH est qu'il ne couvre pas le loyer impayé.

Articles